Skip to Content

Category Archives: Mariage juif

10 choses à savoir pour organiser un mariage juif parfait

Comme pour n’importe quel mariage, le mariage juif répond à des traditions et des pratiques importantes. Voilà un petit memento pour organiser au mieux votre cérémonie.

Les traditions à respecter

Un mariage juif est évidemment l’union de deux personnes afin de créer une nouvelle famille, mais c’est également mettre en avant le respect des traditions.

10 choses à savoir pour organiser un mariage juif parfait

La même confession

Le rituel pour cette cérémonie est particulièrement précis. Première chose à respecter pour un véritable mariage juif: les deux futurs mariés doivent être de confession juive.

La lecture de la Niddah

Plusieurs éléments doivent être pris en compte avant le mariage. Il faudra ainsi procéder à la lecture de la Niddah. Les deux fiancées devront prendre connaissance (ou réviser leurs connaissances) des lois relatives à la pureté familiale.

Le mikvé

Autre impératif : le bain de purification. Le mikvé doit être fait 48 h avant la cérémonie par la fiancée. Ce bain de purification doit être réalisé dans une eau naturelle. Contrairement aux femmes, pour ce qui concerne les hommes, le mikvé n’a rien d’obligatoire. Chacun fera alors comme il le souhaite.

Des témoins de confession juive

Les traditions imposent la présence de deux hommes de confession juive (et qui n’appartiennent pas à la famille des époux) lors de la cérémonie. Ceux-ci seront les témoins des époux.

Le jeûne

Le jour du mariage, les époux doivent traditionnellement jeûner avant la cérémonie.

Le Kabalat PanimWedding planner Côte d'Azur | Décoration mariage Saint Tropez

La cérémonie de prémariage ou Kabalat Panim est aussi une étape importante. Le couple sera alors installé sur deux vastes fauteuils rappelant un trône afin de recevoir les honneurs des invités. Ces trônes seront décorés de tulle et de fleurs. Il sera donc important de prévoir ces fauteuils et leur décoration.

Le visage couvert

Lors de la cérémonie, et avant l’entrée sous la houppa de mariage, le marié doit couvrir d’un voile le visage de sa future femme. C’est une action symbolique représentant la pudeur de la femme, mais aussi de protection. Le futur mari va alors se couvrir d’un talith avant de se diriger vers la houppa.

L’entrée sous la houppa

Le couple va alors rejoindre le rabbin sous le dais nuptial.

Les prières

La cérémonie se poursuit avec les traditionnelles prières et le vin béni.

L’entrée dans la Yi’houd

Ces actions précèdent le « départ » des mariés pour avoir plus d’intimité dans la pièce dénommée Yi’houd. La famille est ensuite conviée pour le mariage de noces ou Seouda.

Ces traditions imposent donc de faire quelques prévisions pour une organisation optimale. Il faudra ainsi réserver le mikvé pour la fiancée (et son futur époux s’il le désire). Il faudra aussi évidemment connaitre les prières afin de ne pas ânonner pendant la cérémonie. Il est donc important d’y jeter un œil avant afin d’en connaitre les grands points.

Si vous choisissez un mariage en extérieur ou dans une synagogue disposant d’un espace dédié, vous aurez à choisir votre houppa. Vous pouvez la personnaliser en choisissant les tissus, les couleurs ou encore les bouquets de fleurs qui la décoreront.

Il est aussi très important de choisir l’emplacement de la cérémonie et la date.

Comment choisir la date et le lieu ?

Le lieu généralement admis pour un mariage dans la tradition juive est la synagogue. Vous pouvez néanmoins demander que le mariage se déroule ailleurs. Pour cela, vous aurez besoin d’une dérogation accordée par votre rabbin.

Pour ce qui est de la date, il convient de préciser que celle-ci est d’une grande importance dans la tradition juive. Plusieurs jours sont propices à cette cérémonie. Ainsi le mardi est un jour propice aux unions tant du point de vue de Dieu que de ses créatures.

10 choses à savoir pour organiser un mariage juif parfait

D’autres jours relatifs aux fêtes religieuses peuvent être choisis, comme par exemple, un jour durant Roch ‘Hodech, Tichri, Kislev, le mois de Eloul, la période de Hanouka ainsi que Tou Bichevat ou Tou Béav.

À l’inverse, plusieurs jours sont fortement déconseillés, voire interdits. Il s’agit du vendredi, des jours de Chabbat (écrire est alors interdit et donc il ne sera pas possible de réaliser le contrat de mariage ou de le signer), Pourim, jeûne d’Esther, Yamim Tovim et ‘Hol Hamo’èd, les 13 et 14 d’Adar, le 17 Tamouz, tous les jours de jeûne, du 1er au 9 Av et toutes les veilles de fêtes. Pour une organisation optimale, pensez à en parler à votre futur conjoint longtemps à l’avance. Il faut en effet commencer l’organisation de la cérémonie au moins un an en avance.

 

Les éléments essentiels à inclure dans la cérémonie

Pour une organisation optimale de votre mariage dans la tradition juive, plusieurs éléments doivent être présents. Petit récapitulatif pour vous faciliter l’organisation de votre mariage.

Vous devrez évidemment penser fauteuils de roi (ou ce qui s’en rapproche le plus) pour le Kabalat Panim. Vous devrez aussi prévoir votre houppa.

Une fois la marche vers la houppa réalisée, votre mariage sera sanctifié. Pour le Kiddouchin, n’oubliez pas le verre de vin et évidemment les alliances. Les sept bénédictions précèdent la destruction du verre dans un linge ou Beth Hamikdach. Verre et linge sont deux éléments essentiels. Pour une organisation optimale vous devrez aussi ne pas négliger le vin qui sera de nouveau mis à l’honneur à la fin de la cérémonie avec les Chéva’ Brakhot. Rappelons qu’il a plusieurs significations lors d’un mariage juif : richesse, joie, bénédiction…

Si vous craignez d’oublier un élément, vous pouvez vous faire aider par un organisateur expert dans le domaine des mariages juifs qui vous permettra de ne pas stresser avant la cérémonie tout en ayant l’assurance que rien ne sera omis.

0 0 En savoir plus →

Pourquoi casse-t-on un verre sous la houppa lors d’un mariage juif ?

Le mariage juif suit un processus très détaillé, avec de nombreuses coutumes et traditions différentes. L’une des plus emblématiques est le bris de verre. Si vous avez déjà pris part à une cérémonie de mariage juive, vous vous êtes certainement demandé pourquoi le couple écrase un verre. Même si ce matériau a plusieurs significations symboliques associées au mariage, il s’agit d’un moment de commémoration de la destruction des temples juifs. Mais, pas que cela !

0 0 En savoir plus →

Quoi offrir aux mariés lors d’un mariage juif ?

Si vous avez été invité à un mariage juif, il convient d’offrir un cadeau aux jeunes mariés. Néanmoins, cela n’est pas toujours aussi simple qu’il n’y paraît. En effet, vous ne pouvez pas vous permettre de décevoir, le hatan et la kala, mais il vous faudra aussi composer avec votre budget. Pour ne pas vous tromper, voici quelques idées de cadeaux à offrir lors d’un mariage juif.

Une mezouza

0 0 En savoir plus →

Quelles sont les meilleures dates pour l’organisation d’un mariage juifs ?

Choisir la date de son mariage n’est pas toujours évident. Il faut d’abord vérifier que le temps sera parfait, que tous ses invités potentiels pourront être là. Il faut aussi évidemment respecter les règles de sa religion. Nous allons vous fournir quelques informations capitales pour choisir avec soin la date de votre mariage juif.

0 0 En savoir plus →

Vidéos des mariages de 2021

Sarah & Raph

Océane & Nath

Carla & Jonas

0 0 En savoir plus →

Bien comprendre le mikivé dans un mariage juif

Parmi les rituels d’un mariage juif, le mikvé (ou mikivé) est une étape importante. Ce bain purificateur dont on trouve les premières mentions dans l’Ancien Testament, concerne les hommes et les femmes et reste très important pour les futurs mariés dans la tradition judaïque.

0 1 En savoir plus →

Comment se passe un mariage juif étape par étape ?

Le mariage juif comporte des étapes dont les significations échappent souvent à ceux qui ne connaissent pas les traditions. Effectivement, plusieurs rituels, qui sont loin d’être identiques aux mariages ordinaires, se suivent pendant cette cérémonie à la fois traditionnelle et religieuse. Généralement, une union juive se divise en trois étapes bien distinctes : l’avant ‘Houppa, la sanctification et la sortie de la ‘Houppa. Tout doit suivre un ordre préétabli auquel tout le monde doit se soumettre afin de sanctifier le mariage proprement dit.

0 1 En savoir plus →